• La forme
  • La transparence
  • La réalité
  • L'opacité
  • La réflexion
  • L’action
  • L’urgence
  • La prolifération
  • L’efficacité
  • La manipulation
  • La règle
  • La confrontation
  • La réalisation
  • La temporalité
  • La subjectivité
  • La matière
  • L’ expérience
  • La théorie
  • La définition
  • L’échelle
  • La composition
  • La texture
  • L’institution
  • L’idéologie
  • L’histoire
  • La mémoire
  • La nature
  • L’idéologie
  • L’utopie
  • La sélection
  • La surface
  • L’image
  • La pratique
  • La matière
  • La série
  • La poétique
  • La sculpture
  • La rhétorique
  • La métaphore
  • La puissance
  • La ligne
  • La civilisation
  • La performance
  • La conscience
  • La matérialité
  • La photographie
  • L’iconographie
  • L’intensité
  • L’analyse
  • La possibilité
  • La contradiction
  • L’exposition
  • La thématique
  • L’imagerie
  • La réflexion
  • L’incubation
  • La diversité
  • La dimension
  • L’esthétique
  • La juxtaposition
  • La programmation
  • La verticalité
  • La recherche
  • La référence
  • L’installation
  • La méthode
  • L’exposition
  • La sensibilité
  • L’interprétation
  • La communication
  • La symbolique
  • La spécificité
  • La problématique
  • La pratique
  • La création
  • La scène
  • La vision
  • La description
  • L’identité
  • La trace
  • L’absence
  • La conscience
  • La perte
  • La proportion
  • L’échelle
  • s'articule
  • se disperse
  • se forme
  • se dilate
  • se réalise
  • s’amorce
  • s’organise
  • se réduit
  • se tisse
  • s’éprouve
  • s’agence
  • s’incarne
  • se définit
  • se situe
  • se construit
  • se crée
  • se trace
  • se positionne
  • s’élargit
  • se déploie
  • se façonne
  • se conçoit
  • se détermine
  • s’essouffle
  • se vide
  • décroît
  • apparaît
  • se bâtit
  • se constitue
  • se dessine
  • déambule
  • circule
  • gravite
  • navigue
  • se déplace
  • se dilate
  • fait image
  • s’achemine
  • évolue
  • se renouvelle
  • s’illustre
  • fait sens
  • se résout
  • renseigne
  • s’effectue
  • s’imagine
  • s’efface
  • surgit
  • disparaît
  • s’impose
  • s’invente
  • s’exprime
  • s’effrite
  • s’obscurcit
  • se déplace
  • se compose
  • se propage
  • fait image
  • évolue
  • s’expérimente
  • émerge
  • se résout
  • s’ouvre
  • se déploie
  • est conçue
  • est perçue
  • est activée
  • est pensée
  • est interrogée
  • est remise en cause
  • est dilatée
  • est imaginée
  • est transgressée
  • est dilatée
  • est absorbée
  • est développée
  • est questionnée
  • autour d'
  • parallèlement à
  • en relation avec
  • au regard d'
  • au moyen d’
  • à la manière d'
  • sous le prétexte d'
  • par le biais d’
  • en vue d’
  • au vue d’
  • à la limite d’
  • vis à vis d'
  • face à
  • pour
  • suivant
  • dans
  • par
  • sur
  • à travers
  • malgré
  • selon
  • par rapport à
  • face à
  • au plus près d'
  • dans le flux d'
  • en corrélation avec
  • en relation avec
  • au profit d'
  • au cœur d'
  • au centre d’
  • au sein d’
  • à la frontière d'
  • au fil d'
  • en fonction d'
  • au détour d’
  • en proie à
  • à la surface d'
  • sous l'emprise d'
  • sous les traits d'
  • par le biais d'
  • hors d'
  • en amont d'
  • pour engendrer
  • pour générer
  • pour fixer
  • pour proposer
  • pour produire
  • pour décliner
  • pour instaurer
  • pour résoudre
  • pour penser
  • pour servir
  • pour bousculer
  • pour illustrer
  • pour prendre acte d’
  • et renouvelle
  • et réactive
  • et distille
  • et repose sur
  • et donne à voir
  • et délimite
  • et occulte
  • et fait émerger
  • et crée
  • et intègre
  • et émerge d’
  • et met en place
  • et met en lumière
  • et consiste en
  • et interagit avec
  • et nous plonge dans
  • et fait preuve d’
  • et implique
  • et renvoie à
  • et appelle à une
  • et nous projette dans
  • et nous laisse face à
  • une lumière
  • une expérience
  • une composition
  • une existence
  • une opération
  • une illusion
  • une définition
  • une spécificité
  • une mémoire
  • une pratique
  • une utilisation
  • une mise en jeu
  • une limite
  • une typologie
  • une iconographie
  • une mise en scène
  • une fiction
  • une action
  • une saturation
  • une exploration
  • une caractéristique
  • une sélection
  • une forme
  • une dimension
  • une violence
  • une surimpression
  • une préoccupation
  • une image
  • une rationalisation
  • une dissociation
  • une mise en acte
  • une projection
  • une déflagration
  • une logique
  • une dégradation
  • une promenade
  • une collection
  • une scénographie
  • une mise en abîme
  • une disparition
  • une rupture
  • une notion
  • une reproduction
  • une nature
  • une sélection
  • une utopie
  • une infiltration
  • une végétation
  • une présence
  • une situation
  • une empreinte
  • une plate-forme
  • une insurrection
  • une transdisciplinarité
  • une stratégie
  • une opposition
  • une posture
  • une écologie
  • une mondialisation
  • une interdiction
  • une économie
  • une animalité
  • une rationalisation
  • une cérémonie
  • une échelle
  • une infrastructure
  • une empreinte
  • une ambiguïté
  • une opposition
  • une identité
  • une teinte
  • une interface
  • une architecture
  • une urgence
  • une expérience
  • une action
  • une opacité
  • une inscription
  • une industrie
  • une histoire de l’art
  • une mutation
  • une transfiguration
  • d'incertitude,
  • des transes,
  • des mythologies,
  • des phénomènes,
  • de l’espace,
  • de l’événement,
  • des potentialités,
  • des associations,
  • des émergences,
  • des limites,
  • de la réalité,
  • du contexte,
  • du sujet,
  • du témoignage,
  • du personnage,
  • du geste,
  • de l’espace,
  • de l’objet,
  • de la mise en scène,
  • des images,
  • du corps,
  • du parcours,
  • des déplacements,
  • des méthodes,
  • des cadrages,
  • du point de vue,
  • des motifs,
  • des métamorphoses,
  • de la toile,
  • de la couleur,
  • des pratiques,
  • des oppositions,
  • du lien,
  • des oscillations,
  • des typographies,
  • du topos,
  • de l’infiltration,
  • des artefacts,
  • par le détail,
  • par la forme,
  • à venir,
  • en filigrane,
  • par fragments,
  • par intervalles,
  • par morceaux,
  • par le choc,
  • dans l’espace,
  • en pointillé,
  • post moderne,
  • in situ,
  • site-specific,
  • par concaténation,
  • coproduite,
  • libérée,
  • décomplexée,
  • mouvante,
  • révélatrice,
  • de la vision,
  • du processus,
  • des modules,
  • conceptuelle,
  • polyvalente,
  • protéiforme,
  • étroite,
  • anxieuse,
  • arbitraire,
  • sélective,
  • incubée,
  • itinérante,
  • industrielle,
  • incarnée,
  • discursive,
  • temporelle,
  • organique,
  • évocatrice,
  • initiale,
  • obsessionnelle,
  • opératoire,
  • potentielle,
  • fonctionnelle,
  • psychique,
  • scientifique,
  • représentée,
  • contemporaine,
  • radicale,
  • intelligible,
  • hors-champ,
  • emblématique,
  • interstitielle,
  • intrinsèque,
  • incantatoire,
  • perméable,
  • autonome,
  • qui définit
  • qui dévie vers
  • qui défait
  • qui dit
  • qui traverse
  • qui caractérise
  • qui dialoguera avec
  • qui explorera
  • qui évoquerait
  • qui dévoile
  • qui questionne
  • qui dissimule
  • qui délimite
  • qui imprègne
  • qui transfigure
  • qui révèle
  • qui repose sur
  • qui compose
  • qui réactive
  • qui suscite
  • qui affranchit
  • qui fait advenir
  • qui capte
  • qui cerne
  • qui circonscrit
  • qui tend vers
  • qui crée
  • qui dirige vers
  • qui interagit avec
  • qui immerge
  • qui irrigue
  • qui évoque
  • qui fragmente
  • qui saisit
  • qui s’inscrit dans
  • qui filtre
  • qui déplace
  • qui fait échos à
  • qui succède à
  • qui véhicule
  • qui coince
  • qui évoque
  • qui diffuse
  • qui enregistre
  • qui rend sensible
  • qui reconstruit
  • qui module
  • qui repose sur
  • qui domine
  • qui fait surgir
  • qui habite
  • qui dissimule
  • qui accompagne
  • qui dit à son tour
  • qui s’inscrit dans
  • qui dit
  • qui prend vie dans
  • qui s’assimile à
  • qui stimule
  • en concevant
  • en fragmentant
  • en activant
  • en dessinant
  • en exploitant
  • en cherchant
  • en imaginant
  • en supposant
  • en libérant
  • en considérant
  • en incarnant
  • en cohabitant avec
  • en déviant vers
  • en s’élevant vers
  • en circulant dans
  • en figurant
  • en rappelant
  • en constituant
  • en invoquant
  • en menaçant
  • en recouvrant
  • en saisissant
  • la figure
  • la recherche
  • la production
  • la couleur
  • la dimension
  • la singularité
  • la transparence
  • la caractéristique
  • la frontière
  • la posture
  • la fuite
  • la manipulation
  • la limite
  • la durée
  • la signification
  • la réalité tirée
  • la réalisation
  • la matière
  • la fiction
  • la fabrication
  • la mise en jeu
  • la mise en scène
  • la définition
  • la notion
  • la pratique
  • la typologie
  • la combinaison
  • la modalité
  • la perception
  • la métamorphose
  • la perception
  • la périphérie
  • la connexion
  • la fuite
  • la projection
  • la photographie
  • la sculpture
  • la matière
  • la position
  • la projection
  • la trame
  • la trace
  • la matière
  • la politique
  • la conscience
  • la direction
  • la disjonction
  • la composition
  • la fascination
  • la scène
  • la vidéo
  • la pratique
  • la fragilité
  • la présence
  • la déréalisation
  • la déperdition
  • la manipulation
  • la transdisciplinarité
  • la prolifération
  • la circulation
  • la variation
  • la transe
  • la monstration
  • la déperdition
  • la zone
  • la contamination
  • la présence
  • la genèse
  • la vanité
  • la matérialité
  • la iconographie
  • la performance
  • la mort
  • l'approche
  • la verticalité
  • la diversité
  • la ressource
  • l'improvisation
  • la production
  • l'intimité
  • la cohabitation
  • l'abstraction
  • l'autonomie
  • la virtualité
  • la transversalité
  • la répulsion
  • l'imagerie
  • la représentation
  • des dialogues
  • des formes
  • de l’incertain
  • du contraste
  • de l’artifice
  • de l’Histoire
  • du documentaire
  • du peintre
  • de l’accrochage
  • du langage
  • de l'auteur
  • du cadre
  • du collage
  • du paradoxe
  • d'un impact
  • d’un ensemble
  • d’un écosystème
  • de l’artefact
  • des motifs
  • de l’accrochage
  • de l’événement
  • de l’artiste
  • du matériau
  • du témoignage
  • du personnage
  • du jeu
  • du fragment
  • du parcours
  • du chaos
  • du pouvoir
  • de l’icône
  • de l’indice
  • des déplacements
  • des signes
  • du dialogue
  • du virtuel
  • du temps
  • des espaces
  • de l’engagement
  • du regard
  • du traitement
  • des reflets
  • des blocs
  • du pouvoir
  • du génie
  • de l'instinct
  • des motifs
  • des simulacres
  • des sons
  • des décalages
  • des drames
  • des contrastes
  • des rythmes
  • des mouvements
  • des symboles
  • des désirs
  • des récits
  • des souvenirs
  • des cycles
  • des référents
  • des obstacles
  • des réseaux
  • des détails
  • des textes
  • des champs
  • des signifiants
  • des scénarios
  • des montages
  • des repères
  • des possibles
  • des sujets
  • des paradoxes
  • des rituels
  • des regards
  • des protocoles
  • des concepts
  • des recueils
  • des mots
  • des volumes
  • des masques
  • des mythes
  • des décalages
  • des statuts
  • des filtres
  • des pliages
  • des seuils
  • des mouvements
  • des contrastes
  • des potentiels
  • des vocabulaires
  • et celle du
  • détachée du
  • inscrite dans le
  • convenue par le
  • éclairée pour le
  • partant du
  • amenée vers le
  • déterminée par le
  • en vue du
  • décidant du
  • amenée vers le
  • parallèle au
  • inhérente au
  • en relation avec le
  • dans le
  • par le
  • pour le
  • suivant le
  • sur le
  • à travers le
  • selon le
  • dans le
  • vis à vis du
  • par le biais du
  • au plus prés du
  • au cœur du
  • à la surface du
  • détachée du
  • caractérisant le
  • inscrite dans le
  • mise en jeu dans le
  • convenue par le
  • éclairée pour le
  • détachée du
  • partant du
  • amenée vers le
  • déterminée par le
  • détruisant ainsi le
  • caractérisée par le
  • révélée par le
  • imaginée pour le
  • déployée pour le
  • capturée par le
  • métamorphosée par le
  • réveillant le
  • dominée par le
  • déclenchée par
  • revisitée par le
  • marquée par
  • reconnue dans le
  • enfouie dans le
  • cachée dans le
  • tissée dans le
  • démasquée par le
  • perçue dans le
  • décloisonnant le
  • dramatisant le
  • ouvrant le
  • arpentant le
  • contaminant le
  • figée dans le
  • contrainte par le
  • érigée par le
  • solidifiée dans le
  • fossilisée dans le
  • substituée par le
  • empruntée au
  • projetée par le
  • concrétisée dans un
  • donnée à voir par le
  • aboutissant au
  • et des formes du
  • et des états du
  • et une irréalité dans le
  • et une autonomie du
  • et une neutralité du
  • et des oscillations du
  • et des typographies du
  • et une matérialité du
  • et une vulnérabilité du
  • et une réactivation du
  • et des infiltrations du
  • et des agencements du
  • et les contraintes du
  • et des mutations du
  • et les traces du
  • et les enjeux du
  • spectateur,
  • paysage,
  • point de fuite,
  • langage,
  • phénomène,
  • territoire,
  • plan,
  • contraste,
  • patrimoine,
  • signe,
  • système,
  • protocole,
  • corps,
  • lieu,
  • médium,
  • déplacement,
  • résidu,
  • matériau,
  • milieu,
  • résultat,
  • témoignage,
  • document,
  • personnage,
  • jeu,
  • statut,
  • désir,
  • traitement,
  • format,
  • sens,
  • fragment,
  • parcours,
  • déplacement,
  • principe,
  • signe,
  • dialogue,
  • matériau,
  • virtuel,
  • cadrage,
  • temps,
  • point de vue,
  • processus,
  • registre,
  • regard,
  • geste,
  • motif,
  • lien,
  • dessin,
  • genre,
  • texte,
  • concept,
  • support,
  • vocabulaire,
  • réseau,
  • territoire,
  • contour,
  • détail,
  • texte,
  • plan,
  • silence,
  • trompe-l’œil,
  • signifiant,
  • scénario,
  • monde,
  • montage,
  • collage,
  • repère,
  • possible,
  • faisceau,
  • sujet,
  • paradoxe,
  • rite,
  • médium,
  • corps féminin,
  • dispositif,
  • volume,
  • souvenir,
  • pliage,
  • fonctionnalisme,
  • monumental,
  • calembour,
  • non-lieu,
  • topos,
  • corpus,
  • familier,
  • déjà-vu,
  • procédé,
  • processus,
  • hors-champ,
  • décorum,
  • concernant le
  • l’artiste trace donc un
  • l’artiste définit un
  • l’artiste pense donc le
  • l’artiste saisit ainsi un
  • l’artiste transcende le
  • l’artiste exprime un
  • l’artiste transgresse le
  • l’artiste dilate alors le
  • l’artiste trace ainsi le
  • l’artiste imagine alors le
  • l’artiste évoque un
  • l’artiste revisite un
  • s’exprime ainsi le
  • alors se dessine un
  • ainsi se transforme le
  • se fragmente alors un
  • se dessine donc un
  • s’affirme alors un
  • se révèle alors un
  • se réalise ainsi un
  • s’épuise alors le
  • se détache donc un
  • se déploie donc un
  • est conçu ainsi un
  • est exploré ainsi le
  • est conçu alors un
  • est pensé ainsi le
  • est imaginé alors un
  • est absorbé ainsi un
  • est développé ainsi un
  • est donc proposé un
  • émerge alors le
  • surgit alors un
  • alors oscille le
  • apparaît alors le
  • cela nous révèle un
  • ce qui nous révèle un
  • cela implique un
  • cela déclenche un
  • cela fait écho à un
  • ce qui définit un
  • ce qui amène vers un
  • ce qui absout ainsi le
  • ce qui dilate alors le
  • ce qui suggère un
  • cela dissimule un
  • par lequel existe le
  • par lequel s’illustre le
  • par lequel est perçu le
  • par lequel se joue le
  • par lequel surgit un
  • par lequel existe le
  • par lequel s’ouvre le
  • par lequel évolue le
  • par lequel émerge le
  • par lequel s’évoque le
  • celle-ci révèle un
  • celui-ci contribue au
  • celui-ci sature le
  • celui-ci s’attarde sur le
  • celui-ci s’appuie sur le
  • celui-ci incarne un
  • celui-ci intègre un
  • celui-ci tisse ainsi un
  • celui-ci dominant le
  • celle-ci affranchit le
  • celui-ci questionne le
  • celui-ci recompose le
  • celui-ci restant le
  • celui-ci décomposant le
  • qui lui questionne le
  • qui lui diffuse un
  • qui alors déploie un
  • qui lui rend sensible le
  • qui lui déconstruit un
  • qui lui repose sur le
  • qui lui domine le
  • qui lui fait surgir le
  • qui lui habite le
  • qui lui dissimule le
  • qui lui s’inscrit dans le
  • qui lui filtre le
  • statut
  • paysage
  • point de fuite
  • langage
  • phénomène
  • territoire
  • plan
  • patrimoine
  • système
  • protocole
  • corps
  • lieu
  • médium
  • déplacement
  • résidu
  • matériau
  • résultat
  • témoignage
  • document
  • visage
  • désir
  • format
  • texte
  • sens
  • parcours
  • principe
  • signe
  • cadrage
  • point de vue
  • processus
  • registre
  • regard
  • geste
  • hors-champ
  • motif
  • lien
  • choc
  • dessin
  • texte
  • tissage
  • concept
  • vocabulaire
  • réseaux
  • détail
  • texte
  • champ
  • signifiant
  • scénario
  • montage
  • temps
  • repère
  • possible
  • sujet
  • paradoxe
  • rituel
  • regard
  • protocole
  • concept
  • recueil
  • mot
  • volume
  • masque
  • seuil
  • marqueur
  • support
  • potentiel
  • décor
  • pliage
  • corpus
  • statut
  • simulacre
  • pouvoir
  • son
  • dialogue
  • vocabulaire
  • possible
  • décalage
  • drame
  • contraste
  • mythe
  • rythme
  • mouvement
  • symbole
  • désir
  • signifiant
  • récit
  • souvenir
  • cycle
  • décorum
  • référent
  • de l'image et
  • en fonction
  • au centre
  • à la frontière
  • au moyen
  • dans la continuité
  • au cœur
  • dans l’espace
  • au fil
  • dans les détails
  • en dehors
  • à la surface
  • au profit
  • au bord
  • dans les failles
  • dans les interstices
  • face au choc
  • par le biais
  • par la fuite
  • dans les contours
  • aux limites
  • à partir
  • à l’aide
  • au plus prés
  • dans l’architecture
  • vers l’évidence
  • par l’évocation
  • par la chute
  • à la limite
  • à venir
  • par concaténation
  • par stratification
  • géopolitique
  • familier
  • familial
  • discursif
  • ironique
  • préparatoire
  • dadaïste
  • surréaliste
  • ludique
  • vulnérable
  • étonnant
  • plastique
  • érotique
  • esthétique
  • philosophique
  • primitif
  • figuratif
  • conceptuel
  • contemporain
  • accidentel
  • profane
  • graphique
  • géométrique
  • linguistique
  • poétique
  • sensoriel
  • rationnel
  • sensible
  • politique
  • sociologique
  • performatif
  • à l’échelle
  • périphérique
  • post-traumatique
  • fluctuant
  • décomplexé
  • polymorphe
  • social
  • naissant
  • intense
  • vibratoire
  • dérivant
  • déambulatoire
  • obsédant
  • insaisissable
  • constitutif
  • primitif
  • sauvage
  • autoritaire
  • historique
  • précaire
  • elliptique
  • polyphonique
  • expressionniste
  • résiduel
  • usuel
  • fonctionnel
  • du discours.
  • de la forme.
  • de la couleur.
  • de la mémoire.
  • de la durée.
  • de la distance.
  • de la tension.
  • de la matière.
  • de la poésie.
  • de l’immatériel.
  • de l’artifice.
  • de l’imprévu.
  • du réel.
  • de l’inframince.
  • de l’accident.
  • d’un idéal.
  • de l’utopie.
  • du silence.
  • de l’objet.
  • du contraste.
  • du vide.
  • du presque rien.
  • du réel.
  • du sensible.
  • de la réplique.
  • de la reproduction.
  • de l’expérience.
  • de la composition.
  • de la mémoire.
  • de l’iconographie.
  • de la métaphore.
  • de la mise en scène.
  • de la fiction.
  • d’une action.
  • de la rationalisation.
  • de la matière.
  • de la rupture.
  • de la contamination.
  • de la sélection.
  • de l’infiltration.
  • de la présence.
  • de la déperdition.
  • de l’empreinte.
  • de la manipulation.
  • de l’insurrection.
  • de l’opposition.
  • de la prolifération.
  • de la circulation.
  • de la relique.
  • de l’ambiguïté.
  • de la variation.
  • la sépulture.
  • de l’autonomie.
  • de la réalité.
  • de la neutralité.
  • des potentialités.
  • d’une typographie.
  • de l’artefact.
  • des frontières.
  • des contraintes.
  • des mutations.
  • des catégories.
  • de l’exposition.
  • de la conscience.
  • de la photographie.
  • de la sculpture.
  • de la réflexion.
  • de la performance.
  • de l’analyse.
  • des civilisations.
  • des métaphores.
  • de la vision.
  • de l’identité.
  • de la communication.
  • du jeu.
  • de la méthode.
  • de la recherche.
  • de la révélation.
  • de la pulvérulence.
  • de la sémantique.
  • de l’existence.
  • de la prophétie.
  • de l’œuvre.
  • de la catharsis.
  • de l’absence.
  • de la représentation.
  • de l’abstraction.
  • de la société.
  • de la littérature.
  • des proportions.

Conversation à propos des listes — Sara Acremann et Raphaël Tiberghien

R – Dans un texte que tu m’as fait lire à propos de ton travail, tu parles d’ « une brèche entre le langage et la réalité », et d’œuvres qui se construisent à partir d’un constat d’échec comme chez Beckett « qui a parlé n’ayant rien à dire ». Il y a cette phrase de Beckett qui me revient souvent, « essayer encore, rater encore, rater mieux »

S – Elle est bien cette phrase

R – La manière que j’ai de mettre en rapport ce constat d’échec avec ta pièce, c’est d’imaginer qu’il désigne un certain type de langage ; ici le langage des galeries ou des institutions culturelles, mais qui pourrait être celui d’un autre milieu, d’un autre groupe humain.

S – Oui il s’agit presque plus d’un langage pour se reconnaître que pour dire quelque chose en fait. Ma mère m'a toujours dit depuis que je suis petite qu'ils sont très rares « les moments dans une vie où l'on dit quelque chose »...

R – Un langage qui semble qualifier une réalité, alors qu’il se qualifie surtout lui-même.

S – Les pièces qui m’intéressent justement sont celles qui font l’aller et retour constant entre cet échec et la réalité, un peu comme un don Quichotte qui se rend compte que A n’est pas du tout égal à A, et se retrouve à errer et à croire que la passoire qu'il a sur la tête est un casque de chevalier. Ce qui m’intéresse chaque fois dans le langage, c’est quand on voit justement la difficulté à dire, à nommer. Dans mon mémoire de fin d’études aux Beaux-arts, je m’étais amusée à critiquer Kosuth, qui pourrait nous faire croire que le langage est complètement transparent, qu’il y a une sorte d’heureuse réunion entre l’objet et le mot. Cette façon de voir ne m’intéresse pas du tout alors que chez Broodthaers il y a des ratures, des rayures, on sent qu’il n’y arrive pas, et c’est vraiment tout ce travail là que je trouve très intéressant, ce sont ces ratées-là entre le mot et la chose.
Kossuth m’exaspérait, avec ses pièces où il n’y a pas de court-circuit, où tout tourne en boucle et où l'équation semble résolue… ça peut paraître paradoxal à première vue, puisque dans mes listes de mots il y a un truc un peu conceptuel et tautologique, ça tourne aussi en boucle, le langage tourne sur lui même tranquillement, mais pour mieux cacher du vide.

R – On pourrait se dire qu’en reproduisant des codes propres à un milieu, à notre insu, nous risquons de nous faire enfermer par eux. Les pièces que j’ai produites jusqu’à maintenant dans lesquelles je mets en scène des langages qui tournent à vide sont pour moi des tentatives de mise à distance, voire de contre-attaque.

S – C’est marrant ce que tu dis … la première pièce que j’avais faite est une vidéo où je suis de dos et où je raconte une espèce de drame que tu n’arrives pas à comprendre. En fait j’avais pris cette idée à des émissions TV où des personnes viennent se confesser. Les gens ont des histoires de fou à raconter, c’est toujours des histoires complètement dramatiques, très différentes les unes des autres, et je trouvais ça vraiment bizarre que malgré un vécu qui manifestement était très différent, ils se servent tous à peu près des mêmes mots. Dans tous ces témoignages, ils ont l’air complètement coincés par des mots, des expressions toutes faites, des structures de phrase… J’en avais fait alors tout un magma où je raconte une espèce de drame qui ne vient jamais, en collant les unes aux autres toutes leurs expressions, et on a l’impression que je raconte vraiment quelque chose.

R – J’ai l’impression qu’une certaine confusion, une certaine incohérence peuvent être des réponses à ce langage qui est hyper lissé, qui change les gens en événement, en madame « j’ai trompé mon mari », etc. C’est presque un truc stratégique. Ça me fait penser à Dada, à ce qui incitait les artistes à secouer la langue, à hacher les mots. Il y a quelque chose qui est à nouveau de l’ordre d’une violence véhiculée par le langage.

S – Et du coup c’est très dur de se le réapproprier, de ne pas être des pantins qui incarnent un discours, les passeurs malgré nous d'une forme de doxa. « Les listes » c'est l'état des mots quand personne ne s'en est emparé, quand le discours n'est pas incarné. Aucun « je » ne s'est saisi de la langue, et l'a faite sienne. Moi je vois ma grand-mère qui était infirmière d’usine, elle écrivait, elle avait un vrai rapport à la langue, très naturellement, beaucoup plus que moi, elle s'en emparait…

R – On arrive à un moment où tu as l’impression qu’un code informatique ça peut être plus puissant au niveau de la langue que n’importe quel texte. Comparativement à l’usage des « nouvelles technologies », c’est assez rare les gens de notre génération qui se mettent à écrire. Pourtant j’ai vraiment le sentiment que le rapport au verbal est central dans notre manière de vivre socialement, notre manière d’apparaitre aux yeux des autres.

S – C’est vraiment  l’un ou l’autre : ou bien l’outil de la prison ou bien l’outil de la liberté. Moi c’est marrant, j’ai vraiment une terreur de l’écriture. Je trouve que c’est une construction tellement énorme… C’est aussi pour ça que j’enregistre des gens qui parlent.

R – Alors tu as l’impression que les formes plastiques sont plus faciles d’accès pour toi ? Elles te sont plus spontanées ?

S – Ça m’impressionne moins parce qu’en fait définir une langue, c’est définir un monde. Je trouve ça extrêmement fort, presque trop. Je pense que ça me rassure plus d’écouter et de partir d'un matériau existant.

R – Cela définit un cadre, tu ne pars pas dans le vide, c’est ça ?

S – Oui peut-être, je n'ai pas à inventer un rythme, une langue, un monde, je fais avec quelque chose d'existant, et du coup je pense que c’est vraiment pour cette raison que j’ai chopé des voix, des conversations... Quitte à retravailler au montage le rythme et à y ajouter, du coup, ma propre respiration, ma propre voix.

R – Ça me ramène à ta pièce ; tu déconstruis le sens et puis il ne reste qu’un rythme.

S - Oui c’est vrai

R – Je ne peux pas m’empêcher d’extrapoler ce qu’elle dit de la critique artistique, du langage cultivé, vers le langage en général. Dans ma pièce Velato, il y a un personnage qui est le poète, c’est sa sphère… celle de la « langue cultivée » comme dit Klemperer (citant Schiller), c’est la voix des littérateurs. Il défend pourtant cette idée qu’être poète c’est créer une alternative à la langue dominante.

S – Oui, dans ta pièce chacun est coincé dans son type de langage, dans un contenant, mais il y a aussi une ouverture, il y a un petit peu d’espoir il me semble...non ? Le poète d’ailleurs c’est la figure que l’on n’arrive plus a situer, il est très entre-deux. C’est le seul de tes personnages, non ?

R – C’est vrai. Il y a certains de ses propos qui prêtent un peu à sourire : comme ceux tirés d’un texte de Pessoa où il est dit que dans les factures il y a de la poésie. C’est une figure un peu ridicule mais qui colle aussi à l’activité de poète ; c’est bien joli de dire qu’il y a de la poésie dans les factures, mais ça restera toujours des factures.

S – J'ai toujours été vers une certaine forme de littérature qui exprime une lutte, ou qui pointe le maléfice de la langue, comme dans l'intro de L’ordre du discours de Foucault, par exemple. Mallarmé, Beckett, ce sont des gens qui me rassurent ; ça me rassure ces luttes, ces silences énoncés pour dire les choses les plus simples. Car c'est bien le plus dur. Quand je dis échec c’est aussi dans le bon sens du terme, quand cette lutte avec le langage devient une forme de langage. Je ne sais plus dans quel texte Mallarmé dit « le silence enroulé sur lui même avec ironie » peut-être dans le coup de dès.... Ça m’émeut ce tourment de Mallarmé face à « l'absence de tout bouquet » quand il dit « une fleur » !

R – Finalement retourner à ces références c’est aussi se demander comment est-ce qu’on en fait un outil pour notre actualité. Il me semble que notre génération fait le constat collectif de certaines évidences sans savoir comment agir dessus. C’est un peu comme ce que je te racontais à propos de ta pièce : des personnes à qui je l’avais décrite me disaient l’avoir déjà vue quelque part, sans en être vraiment sûr… ça semble indiquer qu’elle est « dans l’air du temps », qu’on a l’impression de s’y reconnaître. Nous disions que la confusion pouvait être une stratégie face à une certaine simplification du discours. Et je me demande s’il n’y a pas un jeu de vases communicants entre ce qui est complexifié et ce qui est simplifié par les autres, et où les deux finissent par nous emprisonner. L’enjeu est de penser les choses par soi-même finalement ; arriver à se positionner de façon à s’emparer d’un problème est peut être un début d’action.

S – Mon travail me sert à affirmer un « je », pas forcément un discours. Au-delà même de ce qui est dit, je m’intéresse au langage quand il affirme une présence, quand il est incarné, c'est la parole. Je cherche les moments où l’acte d’énonciation fait plus sens que l’énoncé lui-même, comme dans ma pièce Les Varennes de Loire, montage sonore à partir d’une captation des dialogues entre ma grand-mère et mes parents pendant un an. À travers la voix de ma grand-mère dont la respiration est difficile, les mots sortent, entrecoupés, mal formulés, ils ne racontent rien, ne correspondent à aucune nécessité, ne sont sous-tendus par aucun discours. Ils émergent, à la fois mécaniques et inattendus, de cette voix qui hésite à se taire. Ce qui est dit n’a presque aucune importance. Aussi accidentels que la plupart de nos gestes, les mots ne semblent plus prononcés par ma grand-mère, mais passer à travers elle en quelque sorte, la dépasser. Quand j’enregistre ou quand je saisis des paroles,  je souhaite extraire temporairement du flux des choses ces moments de présence intense au monde, où le langage ne raconte rien, mais simplement affirme une voix, une présence parmi les autres. Ce qui est dit n'a pas pour but d’être grandiose ou incroyable, je ne veux pas raconter, je veux saisir des paroles. Cette polyphonie que je cherche dans mon travail, où je glisse ma propre voix, parmi les autres, me permet de me sentir les pieds au sol, ça m'ancre dans le monde, et ça me permet d’échapper un temps aux discours figés.